IFMK Vichy

L’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de Vichy est unique en Auvergne. Il a été fondé en 1941 et s’appelait « Ecole de massage et de balnéothérapie de Vichy ». Celle-ci était alors rattachée à la compagnie Fermière (Société des Eaux Thermales). 

L’IFMK est un institut privé à but non lucratif (régi par la loi 1901) sous convention publique. Il est situé au sein du Centre Hospitalier de Vichy. Cet institut est dirigé par le Monsieur François BRIDON, assisté d’un collège de formateurs et d’un conseil technique. 

Sur une superficie de 2 000 m2 répartis sur deux niveaux, l’IFMK permet d’avoir tous les outils nécessaires à un bon enseignement avec des salles de cours pratiques et magistraux, un amphithéâtre, des salles d’informatique, de gymnastique et de détente, et un centre de documentation pédagogique. 

Dans l’optique de répondre à une demande croissante de kinésithérapeutes en Auvergne, l’IFMK de Vichy a mis en place un projet d’extension des bâtiments afin de permettre une augmentation du quota d’étudiants. 

La Formation initiale, préparation au Diplôme d’Etat : L’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de Vichy est l’organisme régional préparant à la profession de Masseur Kinésithérapeute. 

Le cursus de formation se déroule en deux étapes : une première année préparatoire aux études de Masso-Kinésithérapie (APEMK) qui se déroule depuis 2009 au Pôle Lardy à Vichy. La faculté organise un concours dont le nombre de places est fixé chaque année. 

Ensuite l’étudiant poursuit son cursus de formation pendant trois années à l’IFMK. En fin de 3ème année, l’étudiant ayant validé d’une part, ses seize modules de formation ainsi que l’ensemble de ses stages cliniques et ayant d’autre part, réalisé son travail écrit en fin d’études au cours d’un stage, peut se présenter aux épreuves finales du Diplôme d’Etat et exercer la profession de Masseur-Kinésithérapeute dès l’obtention de son diplôme. 

A partir de la rentrée 2015, la formation se fera en 4 années d’étude au sein de l’IFMK.


Le Masseur-Kinésithérapeute réalise, de façon manuelle ou instrumentale, des actes thérapeutiques spécifiques ayant pour but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de les rétablir ou d’y suppléer. 

Il intervient également dans le domaine sportif (remise en forme, relaxation, massages) et en thalassothérapie (balnéothérapie, hydrothérapie, etc.).

La profession de Masseur-Kinésithérapeute évolue et réclame des compétences de plus en plus importantes ainsi qu’une activité de plus en plus diversifiée. 

Aujourd’hui, le patricien émet un diagnostic Masso-Kinésithérapique qui lui permet de faire une prise en charge personnalisée, intégrant une dimension globale du patient. Cette profession exige donc des compétences relationnelles, techniques et intellectuelles de haut niveau.

A l’heure actuelle, les Masseurs-Kinésithérapeutes sont plus de 65 000, dont 80% exercent en libéral, et 20% dans le secteur salarié. 

Malgré la faible augmentation constante des quotas, la demande de soins reste de plus en plus importante pour répondre aux besoins de notre société.